27 juin 2017


« Tchatte-botte », ou, en réalité, chatbot. Bien qu’encore en phase expérimentale, les chatbots se font de plus en plus présents dans plusieurs domaines d’affaires, notamment sur les réseaux sociaux.

Est-ce simplement le nouveau buzz populaire du moment, ou bien les chatbots peuvent-ils vraiment devenir une valeur ajoutée à l’expérience numérique?

On vous en parle!

Chatbot 101

Les chatbots, contraction de « chat » et « robot », sont des robots qui permettent de discuter avec un individu ou un client grâce à un système d’échanges automatisés.

Skyscanner, Trim, chatbotsOn les divise en deux grandes catégories. Il y a d’abord ceux qui ne peuvent répondre qu’à un ensemble de questions prédéfinies et à des demandes spécifiques issues d’une banque de données de base. Ils ne seront pas utiles si votre conversation sort de leurs champs de connaissances originalement programmées. Ensuite, il y a ceux qui utilisent l’intelligence artificielle, qui comprennent davantage le langage « humain » : ce qui pousse plus loin le potentiel d’échanges.

Les possibilités d’applications des bots sont infinies. Ajoutés à une plateforme de messagerie, ils peuvent, par exemple, jouer le rôle d’agents de soutien à la clientèle en devenant une extension de votre équipe de marketing relationnel. On parle alors de chatbots conversationnels ou relationnels. On les utilise pour offrir une expérience communicationnelle ininterrompue ou pour enrichir la relation client tout en récoltant des données importantes sur notre clientèle.

Lorsqu’on utilise l’intelligence artificielle pour accompagner les utilisateurs dans la réalisation de différentes tâches, soit des recherches, des alertes ou des rappels, il s’agit alors de chatbots d’assistance virtuelle. Les chatbots de commerce ou transactionnels sont utilisés pour personnaliser l’expérience d’achat, influencer les consommateurs dans leur décision d’achat et les inciter à acheter. Un bel ajout à l’expérience utilisateur, en plus de libérer les ressources internes de votre entreprise de certaines tâches.

CNN, Poncho, Swelly, chatbots

Sont-ils vraiment fiables?

Pour l’instant, si l’on se fie à nos tests, qui s’avèrent toujours des plus divertissants, on en doute. Mais il est important de souligner l’audace des entreprises qui ont déjà fait le saut technologique : elles seront prêtes lorsque la technologie prendra plus d’ampleur. Entre-temps, certains comparent le comportement et les capacités des chatbots à celles d’un chien!

The experience of interacting with a chatbot is very similar to interacting with a smart and eager-to-please dog—they understand a lot, but won’t always give you the feedback that you expect; their intentions are good, but they are not always helpful; and you end up training yourself as much as you try to train them.’’

Avec l’évolution rapide de l’intelligence artificielle, les chatbots vont naturellement se complexifier et se perfectionner. Ils ont le potentiel de devenir indispensables à toute stratégie numérique. Pour rester informés, on vous conseille Botlist, le répertoire par excellence pour trouver des bots pour iMessage, Facebook Messenger, Amazon Echo, Slack, WeChat, Kik, et plus encore.

Vous souhaitez en essayer? À vos bots!

Pour commencer facilement une conversation avec un chatbot, il vous suffit de rechercher le nom du bot dans Facebook Messenger.

Voici les petits derniers qu’on a testés :

AndChill – Suggestions personnalisées pour Netflix

CNN – Recevoir les dernières nouvelles

Emojify Bot – Changer un message en émoticône

Hello Jarvis – Assistant personnel pour tous rappels

Poncho – Recevoir les alertes météo

The Score – Assistant personnel du sport

Uber – Commander un taxi

Voici d’autres articles qui pourraient aussi vous intéresser

Gamification 101 : soyez de la partie!

Payante, la fidélisation : des chiffres qui parlent!

Lexique